Cette année, placé fin mars, le Tour du Léman arrive bien assez tôt dans la saison d'un junior et en fonction des objectifs de chacun il a été dur de se confronter aux meilleurs éléments étrangers ou Français qui ont préparé un début de saison sur les chapeaux de roue en vue de diverses sélections régionales ou nationales.

Après un CLM encourageant  à Aigles (une première pour une bonne partie de l'équipe), les autres étapes ont été plus compliqué avec une météo très capricieuse (froid, vent, pluie, neige...) qui n'a pas aidé nos garçons dans leur lutte afin de s'accrocher et de donner le meilleur d'eux même. 

Certe, la volonté est bien présente, mais il reste encore du travail afin de peser sur la course et de ne plus subir. Le constat a bien été perçu et analysé avec les jeunes qui devront sur les prochaines courses oeuvrer à l'avant pour progresser encore.